*Cultivez votre réussite

BLOGS DEKALB

Retour

Quand le méligèthe stoppe la floraison de mon colza

 

Photographie générale :

- Les premières parcelles sont maintenant bien jaunes et elles filent vers G1. Cela concerne les secteurs et/ou les variétés les plus précoces mais aussi les parcelles les mieux protégées contre les différents insectes depuis le semis.
- Beaucoup de parcelles où la floraison patine, ou bien, est arrêtée à cause des méligèthes non contrôlés.
- Les parcelles touchées par les altises compensent d’autant plus que le méligèthe est traité. Sinon la situation est bloquée.
- Les fortes températures favorisent l’activité des insectes. Le méligèthe prospère. Les charançons des siliques sont à surveiller maintenant car ils commencent à arriver.
- La cylindrosporiose montre une progression avec de nouvelles tâches.
- Les tiges en S montrent le passage du charançon de la tige. La plante, et d’une manière générale, la parcelle, marquent le pas.
- Les colzas ont pris beaucoup de gabarit. 
- Globalement vis-à-vis d’une année moyenne, un retard d’une dizaine de jour peut être comptabilisé.
 
Vos colzas vont encore rester trois mois en place

 

Cette année, une parcelle de colza qui traine à fleurir indique un stress insecte

La forte pression des méligèthes dans certains secteurs explique la coulure et ces parcelles qui patinent. Des comptages à 25/30 insectes par plante sont ou étaient courants. En clair, il y en a bien trop, les insectes vont plus vite que la plante, vis-à-vis des dégâts qu’ils lui occasionnent. Le colza ne se développe pas assez vite pour prendre le dessus d’autant que le méligéthe, même si votre champ commence à fleurir, adore toujours les boutons qu’il visite régulièrement, ce qui les fait couler.

 

D’autre part, la présence des larves de l’altise, et/ou de piqûres des charançons handicapent encore plus votre colza. Le cumul de ces différents stress explique le comportement du colza. Dans la majorité des cas, il y a souvent le cumul des conséquences de deux insectes différents.

 

Un traitement est nécessaire afin d’aider le colza à repartir et à compenser

Ce n’est pas parce que le colza va fleurir qu’il faut arrêter le suivi de la parcelle. Dans ces situations critiques une ou deux interventions peuvent être nécessaires. Des fortes températures sont toujours favorables aux explosions des insectes mais aussi à leurs activités, aussi aidons le colza et il saura nous le rendre.

 

Tout traitement insecticide quand la parcelle présente des fleurs doit prendre en compte la présence des abeilles. L’intervention doit être effectuée le soir, ou bien dans la journée si la température n’est pas favorable à l’activité du pollinisateur. Le mélange avec des triazoles est strictement interdit.

 

Une parcelle fortement impactée par des pertes de boutons dues aux méligèthes demandera un peu de temps afin de réémettre des hampes fructifères. Souvent la hampe principale sera nanifiée (Voir encart). Les secondaires seront chargées d’apporter les nouvelles siliques après une re-floraison plus tardive et souvent plus courte. La maturité peut être moins homogène.

 

Dans la mesure où le pivot est bien enraciné, et si seul le méligèthe est impactant dans la parcelle, le colza peut fortement compenser et sortir des quintaux. Des années comme 2005 et 2008 l’illustrent.

Meligèthes mange boutons floraux colza

Exemple compensation grosse attaque méligèthe

 

Colzaïculteurement vôtre.

 
Philippe Harang

 

Moyenne (0 Voter)

COLZA : « L’altise se surveille maintenant »

Photographie générale: - Des semis de colza essentiellement étalés du 22/23 août au 7/8 septembre. Quelques réalisations en dehors de ces deux extrêmes. Semis et installation des...

Les charançons des siliques arrivent sur les parcelles

  Photographie générale : - La plupart des parcelles avancent maintenant vers le stade G1, leur stade d’avancement dépend généralement des secteurs, des variétés utilisées mais...

Quand le méligèthe stoppe la floraison de mon colza

  Photographie générale : - Les premières parcelles sont maintenant bien jaunes et elles filent vers G1. Cela concerne les secteurs et/ou les variétés les plus précoces mais...

Début floraison j’effectue mon anti-sclérotinia

Début floraison j’effectue mon anti-sclérotinia. Et je fais coup double sur les autres maladies Etape clé dans la culture du colza, la protection anti-sclérotinia revêt la plus grande...

Conduire une parcelle stressée par les altises

Conduire une parcelle stressée par les altises ... Attention fortes présence de méligèthes   Région Hauts-de-France   Photographie générale : - Dans les zones...

Quand le méligèthe stoppe la floraison de mon colza

  Photographie générale : - Les premières parcelles sont maintenant bien jaunes et elles filent vers G1. Cela concerne les secteurs et/ou les variétés les plus précoces mais...

Gel : les parcelles de colza mal contrôlées souffrent des grosses altises

  Photographie générale :   - La période gélive et ventée de février, a essentiellement défolié les colzas qui souvent étaient déjà à D1. - Par contre les parcelles avec...

Une fin de floraison impactée par le gel

Photographie actuelle des colzas : - Les belles parcelles sont toujours belles, les autres vont profiter de la pluie pour compenser. - Défloraison en cours dans les secteurs et variétés...

Sanglier et Colza, quel impact ?

Les différentes espèces de gibier posent des difficultés lorsque leurs recherches de refuge ou d’alimentation entraînent des dégâts sur les parcelles cultivées. Comme vous pouvez le voir sur...

Floraison colza : parcelles qui patinent et coulure, kesako ?

Photographie actuelle des colzas Globalement, les parcelles de colza sont belles et la floraison avance bien. De nombreux éléments conduisent la culture dans ce sens : - grosse biomasse...