La recherche DEKALB®

14 sept. 2017

La R&D DEKALB

Comment créé-t-on une nouvelle variété de colza ? 

Episode 1 : Au départ, un croisement

Chaque fleur de Colza possède des parties males (les anthères qui portent le pollen) et des parties femelles (le pistil). Aussi, chaque fleur de colza va pouvoir être pollinisée par elle-même. Elle pourra aussi être pollinisée par une autre fleur si le vent ou des insectes amènent jusqu’à elle du pollen extérieur.


En sélection nous cherchons à combiner les caractéristiques d’une plante A (résistance égrenage, résistance au phoma par exemple) à celle d’une plante B (rendement huile, tenue de tige par exemple). On remplace les insectes ou le vent pour procéder au croisement de la plante A et de la plante B.

 

Etape 1 : Enlever le pollen de la fleur B (pour éviter qu’elle ne se pollinise elle-même)


Prélèvement du pollen de colza

Un vrai travail de fourmi réalisé sur chaque fleur à la pince à épiler. 


Etape 2 : Collecter le Pollen de la fleur A.


Etape 3 : Mettre le pollen de la fleur A en contact avec les parties femelles de la fleur B


Etape 4 : Ensacher et fermer, pour éviter toute « pollution » par du pollen issu d’une autre plante avoisinante.

 

Ensachage du pollen

 

Etape 5 : Récolter les graines.


On va ensuite planter les graines récoltées et poursuivre la sélection pour ne garder que les plantes qui auront les combinaisons de caractère qui nous intéressent (résistance égrenage + résistance au phoma + rendement huile + tenue de tige par exemple).

Informations pertinentes

Génétique du colza