Double-Résistance au Phoma

13 oct. 2014

Double-Résistance au Phoma

 
 
Double résistance au phoma du colza
 

 

 

 

 

 

Le Phoma du colza est la maladie qui entraîne les pertes de rendement les plus importantes pour la culture du colza.  

            

Le pathogène présente un cycle complexe, avec pénétration du champignon dans la plante dès les premiers stades de développement et qui occasionne suite à des nécroses du collet, un risque de verse accru et de perte de rendement significative.

 

Cycle de vie du phoma du colza

 

C’est la raison pour laquelle la recherche DEKALB©  porte une attention particulière et unique à la sélection de matériel résistant au phoma du colza et ceci dans un objectif de durabilité : c’est LA DOUBLE RESISTANCE AU PHOMA DEKALB.

 

La Double Résistance est une combinaison exceptionnelle de résistances quantitatives et spécifiques efficaces.

 

Effets de la double résistance au phoma du colza

 

Les résistances spécifiques

 

Chaque gène de résistance spécifique porté par la variété de colza confère une résistance totale contre les souches de phoma (L. maculans) ayant le gène d’avirulence correspondant à cette résistance (source CETIOM).

 

 

Les résistances quantitatives                                                    

 

Chaque facteur de résistance quantitative présent dans la plante contribue partiellement à limiter ou ralentir le développement du phoma du colza. Le cumul de plusieurs facteurs dans une variété permet à celle-ci de résister au phoma. (Source CETIOM).

 

Une résistance spécifique (Rlm) a une efficacité maximale sur une souche de pathogène ciblée en bloquant la pénétration du champignon (pas de macule sur les feuilles à l’automne). Mais il y a un risque de contournement : si la souche du champignon évolue la résistance n’est plus efficace.

 

Une résistance quantitative limite la propagation du champignon dans la plante. Le champignon se manifeste par les macules observables sur les feuilles à l’automne mais son développement est ralenti par un effet barrage. La durabilité des résistances quantitatives au phoma du colza sera améliorée par une association avec des résistances spécifiques, en les protégeant de l’agresseur.

 

 

TÉMOIGNAGE

 

Laurent VERDIER, Sélectionneur Colza DEKALB :

« Quasiment impossible à obtenir sur des lignées, la Double Résistance au Phoma constitue une innovation majeure avec les hybrides pour sécuriser le rendement de la culture. C’est le résultat de plus de 30 ans de travail des équipes de sélection DEKALB. »

 

 

Durabilité de la résistance au Phoma

 

La Double Résistance du colza au Phoma DEKALB est la combinaison de résistances quantitatives et spécifiques efficaces.

 

Alors que les résistances spécifiques protègent les résistances quantitatives en limitant leur exposition aux souches les plus agressives de phoma présentes sur le territoire, la durabilité des résistances quantitatives est augmentée, les résistances quantitatives bloquent le cycle de multiplication des souches ayant pu contourner un Rlm augmentant ainsi la durabilité de la résistance Rlm.

 

De plus, en cumulant plusieurs Rlm, DEKALB joue la carte de la durabilité accrue. En cas d’événements ponctuels de contournement d’un Rlm, le second Rlm prend le relais et bloque à son tour l’attaque de l’agresseur.

 

La durabilité optimum et unique des hybrides DEKALB : l’association des résistances quantitatives et de plusieurs résistances spécifiques (Rlm…).

 

Association des résistances quantitatives et spécifiques pour protéger le colza du phoma

 

 

La seconde résistance spécifique complémentaire de la première prend le relais en termes d’efficacité. Les 2 résistances se complètent dans leur efficacité contre l’agresseur et continuent leur rôle de protection des résistances quantitatives.

 

 

TÉMOIGNAGE

 

Jean-Pierre Despeghel, Directeur Recherche Colza DEKALB :

« Le potentiel des variétés hybrides DEKALB est très élevé : pour le valoriser au mieux, nos sélectionneurs travaillent pour donner à la culture tous les moyens de conserver son capital jusqu’à la récolte. »