La cylindrosporiose : symptômes et solutions de traitement pour cette maladie du colza

20 avr. 2016

 

La cylindrosporiose du colza est causée par un champignon (Cylindrosporium contricum). Apparue en France fin des années 70 elle s’est fortement développée sur des variétés sensibles (en 1983 sur Jet Neuf). Cette maladie du colza peut induire des pertes de rendements allant de 6 à 18 q/ha sur variétés sensibles sans traitement. Depuis le développement de variétés de colza peu sensibles, la maladie est plus rare en France. Elle réapparaît à la faveur d’automnes et d’hivers frais et pluvieux. Les pluies au printemps favorisent les contaminations par éclaboussures. On observe régulièrement des années à forte pression, comme ce fût le cas en 2016, les impacts sur le rendement peuvent alors être importants.

 

Biologie et symptômes de la cylindrosporiose du colza

 

Cycle de la maladie du colza la cylindrosporiose

 

Symptômes de la cylindrosporiose sur feuilles : tâches de décoloration, beiges avec un aspect de brûlure allant jusqu’à un craquèlement des tissus (photos 1 et 2) , souvent entourées d’acervules (photo 3) pouvant aller jusqu’à des déformations de feuilles (photo 4) limitant ainsi la photosynthèse


Symptômes de la cylindrosporiose sur tiges : tâches allongées beiges ligneuses (photo 5), qui peuvent s’accentuer et limiter l’alimentation de la plante


Symptômes de la cylindrosporiose sur siliques : tâches liégeuses et déformation; la maladie provoque leur ouverture prématurée

 

Symptomes de la cylindrosporiose du colza

 

 

 

Les solutions contre la Cylindrosporiose du colza

 

Variété de colza peu sensible, une mesure prophylactique efficace

2016, une année à fort pression :
Comparaison du comportement de variétés commerciales Peu Sensibles et Sensibles à la cylindrosporiose.

 

Comparaison des varietes Peu Sensibles et Sensibles a la cylindrosporiose du colza

 

 

Source :DEKALB - Mai 2016 – France – Région Grand Est

   
   
  Solutions contre la cylindrosporiose du colza  

 

 

1.Choisir une variété de colza peu sensible

 

2. Enfouir les résidus broyés de cultures contaminées.

En cas de symptômes sur feuilles à l’automne, il faut être particulièrement vigilant au printemps.

 

3. En cas de forte attaque à l’automne, un traitement peut être utile pour prévenir les contaminations précoces des organes floraux lors de leur différenciation.


4.Si la maladie progresse en sortie d’hiver : envisager un fongicide triazole. 


5. Si des symptômes de la cylindrosporiose se manifestent sur les bractées et les pédoncules floraux, une intervention peut être envisagée en début de floraison. Cette protection doit être raisonnée avec la protection anti-sclérotinia. 
 

 

Plus d’informations sur les fongicides sur le site de Terres Inovia.

 

Informations pertinentes

Les maladies du colza