Hernie du chou

10 juin 2015

Hernie des crucifères

 

Qu’est ce que la hernie du chou du colza ?

Présente dans le colza depuis 30 ans, la Hernie du chou est particulièrement fréquente dans les sols hydromorphes et acides. Plasmodiophora brassicae est une maladie provoquant des hypertrophies racinaires qui induisent des ruptures d’alimentations hydriques. Ces ruptures d’alimentation hydriques au niveau racinaire causent des symptômes foliaires de flétrissement des feuilles, se soldant par un très fort affaiblissement voire la mort de la plante.


Ce pathogène est très persistant dans le sol une fois installé. Certaines pratiques favorisent sa prolifération comme les rotations courtes, la mauvaise gestion du désherbage crucifères ou l’incorporation de crucifères comme CIPAN.

 

 

Risques de hernie du chou en fonction du PH du sol

 

Cycle de developpement de la hernie du chou en colza

 

cycle de la hernie du chou du colza


Cycle de la Hernie des crucifères – Source DEKALB

 

La présence de spores de repos, capables de persister dans le sol, même en l’absence d’une culture hôte pour se développer rend la hernie du chou du colza particulièrement persistante dans les parcelles. Des pratiques culturales existent pour lutter contre cette maladie et limiter sa propagation.

 

Symptômes de la hernie du crucifère en colza

La Hernie du chou entraîne des dégâts racinaires et foliaires importants, endommageant fortement le potentiel de la parcelle.

 

Galle Racinaire avant hiver et à floraison sur variété sensible de colza

Galle Racinaire avant hiver et à floraison sur variété sensible - Source DEKALB  2017  

 

Dégâts foliaires de Hernie du chou sur colza

Dégâts foliaires de Hernie – Source DEKALB 2016

 

Sur la variété sensible de colza, au centre on observe que le potentiel de rendement est fortement altéré. L’Hybride DEKALB tolérant, à contrario, se développe bien malgré la forte pression Hernie du chou sur la parcelle. 

 

 

Moyens de lutte contre la hernie du chou en colza

 

Lutte générique 

 

Pour lutter contre la Hernie des crucifères, et préserver le potentiel de production même dans des parcelles infectées, l’utilisation de variétés présentant une tolérance à la Hernie est à privilégier. 


Partenaire des colzaïculteurs, nous sélectionnons depuis des années des variétés de colza à haut potentiel avec le caractère de tolérance à la hernie des crucifères. Notre ambition, permettre de préserver le potentiel des parcelles dans ces zones ou la culture du colza présente des défis techniques. Fort d’un succès important en Europe centrale, où la Hernie du chou en colza est particulièrement présente, nous avons développé des variétés adaptées aux besoins de la production de colza Française. 

 

 

Pratiques culturales

- Chauler la parcelle si le pH est inférieur à 6.
- Allonger les rotations et éviter les cultures intermédiaires de type crucifères (comme la Moutarde).
- Soigner le désherbage. Notamment le désherbage des crucifères ainsi que des repousses de colza. Celles-ci facilitent la persistance de la maladie dans les parcelles.
Le choix de variétés de colza résistantes à l’égrenage est particulièrement précieux pour limiter les repouses de colza. En savoir plus sur l'égrenage du colza
- Nettoyer ses outils avec soin pour éviter la propagation d’une parcelle à l’autre. 
- Drainer les sols. Les situtations d’hydromorphie facilitent la dispersion des zoospores
 

 

 

Informations pertinentes

Lutter contre les limaces du colza