Interpréter les résultats de valeur alimentaire

16 févr. 2015

Interpréter les résultats de valeur alimentaire du maïs ensilage

 

Il est essentiel d’analyser la qualité du maïs fourrage afin de pouvoir ajuster au mieux les rations des animaux. De nombreux laboratoires peuvent réaliser ces analyses. Il y a de nombreux critères qu’il faut analyser.

 

 Voici quelques indications pour interpréter les résultats des analyses :

 

Taux optimal de matière sèche

 

Matière Sèche (MS en %) : Le stade optimal de récolte du maïs fourrage se situe entre 32 et 35% pour les vaches laitières et entre 35% et 38% pour les taurillons. Globalement, l’ingestion augmente avec la matière sèche jusqu’à un optimum.

  • Quand la matière sèche est inférieure à 30% l’ingestion est limitée et on constate une perte de valeur alimentaire dans les écoulements au silo.
  • Quand la matière sèche est supérieur à  40 % il y a risque de mauvaise conservation à cause d’un tassage plus difficile et d’augmentation des pertes par refus à l’auge.

 

 

 

 

 
Taux optimal en amidon du maïs ensilage

Amidon (en % ou g/kg MS) : Source énergétique importante, provenant du grain. Valeur cible : 27-35%.

Attention à bien utiliser les maïs par des rations appropriées :
  • Si teneur en amidon de maïs faible : complémenter avec des concentrés pour rehausser la teneur en énergie de la ration.
  • Si teneur en amidon de maïs supérieure à 30% : apporter des fibres efficaces pour la rumination pour limiter le risque d’acidose de la ration.

 

                           

 

 

Taux optimal de sucres solublesSucres solubles (SS en % ou g/kg MS): c’est un indicateur de conservation de l’échantillon

  • 8 à 10 g/kg: bien
  • Moins de 5 g/kg : l’échantillon a attendu trop longtemps avant analyse

 

 

 

 

 

 

 

 

Taux optimal de matières azotées totalesMatières Azotées Totales (MAT en % ou g/kg MS): toujours faible et assez peu variable d’un maïs à l’autre.

Le fort rendement peut  diluer la matière protéique de la plante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Taux optimal de neutral detergent fiberNeutral Detergent Fiber (NDF en % ou g/kg MS) : Fibres totales. Valeur cible : 38-43%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Taux optimal de acid detergent fiber

 

Acid Detergent Fiber (ADF en % ou g/kg MS) : Portion lentement dégradable des fibres par les bactéries du rumen. L’ADF a de nombreuses liaisons avec la lignine. Valeur cible : 19-22%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Taux optimal de acid detergent lignin

 

Acid Detergent Lignin (ADL en % ou g/kg MS) : quantité de lignine, fraction indigestible des fibres. Valeur cible : 1.5-3%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Taux optimal de disgestibilité des paroisDigestibilité des parois (dNDF) : Digestibilité des fibres végétales (NDF). Valeur cible : 50-60%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Taux optimal de digestibilité de la matière organiqueDigestibilité de la Matière Organique (dMO en %) : Digestibilité in vivo du maïs total sur animaux . Valeur cible : 70-72 %.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Taux optimal de solubilité enzymatiqueSolubilité enzymatique méthode Aufrère (DCS en %) : Solubilité enzymatique qui simule ce qui se passe dans le rumen, par la méthode Aufrère. Valeur cible : 65-75%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Taux optimal de Unité Fourragère Lait

 

Unité Fourragère Lait (Energie Nette en UFL). C’est l’unité de base utilisée pour prendre en compte l’énergie nette dans les rations de vaches laitières. Il faut 0.44 UFL pour produire 1 kg de lait à 4% de MG. Valeur cible : 0.9 UFL/kg MS.

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Guide pratique de l’alimentation du troupeau bovin laitier, Institut de l’Elevage, 2010

Alimentation des bovins, ovins et caprins,Tables INRA, 2010

Informations pertinentes

Principe de rationnement des bovins