Carences du maïs

9 oct. 2014

Carences du maïs : Symptômes et solutions de gestion des éléments nutritifs

 

  • Les facteurs environnementaux peuvent entraîner des carences en éléments nutritifs dans le maïs; entre autres, les conditions météorologiques, les conditions du sol ou la disponibilité des éléments nutritifs.
  • Les carences nutritionnelles peuvent également provenir de processus internes au plant de maïs, de problèmes d'absorption racinaire ou d'une réelle carence du sol en éléments nutritifs.
  • Si des symptômes de carence du maïs apparaissent, les tissus et la fertilité du sol doivent être testés à cet effet avant l'application d'engrais supplémentaires.

 

Les conditions qui favorisent l'apparition de symptômes de carence

Les conditions liées à l'environnement

  • Un métabolisme et une photosynthèse ralentis en raison des conditions environnementales, y compris une combinaison de températures nocturnes fraîches, de temps nuageux et de saturation des sols.
  • Une croissance rapide des plants déclenchée par des températures chaudes à la suite d'une croissance lente par temps frais.

 

Les conditions du sol

  • Une diminution de l'activité microbienne et une faible libération d'éléments nutritifs dans des sols frais et saturés.
  • Des sols compactés pouvant restreindre la croissance des racines et provoquer un mauvais drainage (Figure 1).
  • Une carence des plants en éléments nutritifs comme le soufre (S), le magnésium (Mg) ou le zinc (Zn) est davantage susceptible de se produire dans des sols pauvres en matière organique (S), acides (Mg) ou à pH élevé (Zn).

 

La rémanence d'herbicides

  • Dommages causés par la rémanence de l'herbicide selon les conditions d'applications (stade, climat…). Les nervures des feuilles de maïs apparaissent alors blanches, tandis que le tissu entre les nervures reste vert.

 

Les conditions du sol favorisent l’apparition des symptômes de carences du maïs

 

Figure 1. Le compactage du sol peut restreindre la croissance des racines, et de fortes pluies peuvent causer un lessivage des nutriments solubles dans l'eau comme l'azote et le soufre, sous la zone des racines, entraînant des symptômes de carence en éléments nutritifs dans le maïs.

 

 

Les symptômes foliaires de carence en éléments nutritifs

Lorsque le plant de maïs est déficient en azote (N), les feuilles les plus vieilles peuvent blanchir ou tourner au vert jaunâtre. La carence commence alors à produire une forme en V à partir de l'extrémité de la feuille (figure 2).

 

Une carence du maïs en soufre se manifeste généralement par un jaunissement des jeunes feuilles et se confond parfois avec la carence en azote. Le soufre n'étant pas si facilement transloqué dans la plante, les feuilles plus jeunes montrent les symptômes visuels en premier.

 

Un plant de maïs déficient en zinc présente une chlorose sur les feuilles supérieures. Les nervures, la nervure centrale et la marge des feuilles restent vertes. La carence s'intensifiant, des bandes (ou « rayures ») se développent de chaque côté de la nervure centrale et les feuilles peuvent devenir presque blanches (Figure 3). En outre, un plant de maïs déficient en zinc peut présenter un retard de croissance causant des entre-noeuds raccourcis sur la tige.

 

Symptômes de carence en azote du maïs

 

Symptômes de carence en zinc du maïs

Figure 3. Jeune plant de maïs présentant des symptômes typiques d'une

carence en zinc. Notez les larges bandes blanches sur les deux côtés de la nervure centrale de la feuille.

 

Photos reproduites avec la permission de : University of Minnesota Extension, Zinc for Crop Production. www.extension.umn.edu

 

Les systèmes racinaires du maïs dans les sols humides

Des sols saturés par de fortes pluies l'année précédente peuvent provoquer une restriction de la croissance des  cultures et de l'absorption des éléments nutritifs (Figure 1). Des couches de compactage se forment lorsqu'un  équipement agricole lourd passe sur une terre humide. Ces couches peuvent bloquer les systèmes racinaires et limiter la disponibilité des éléments nutritifs. L'humidité du sol peut également réduire les niveaux d'oxygène qu'il contient et ainsi affecter la croissance des racines et l'absorption des nutriments. Si la croissance se poursuit sous un temps plus sec et ensoleillé, ces problèmes peuvent alors se résoudre.

 

La gestion des éléments nutritifs pour éviter carences du maïs

Des analyses du tissu et du sol peuvent aider à déterminer si la carence du maïs est due à la disponibilité du sol ou bien à l'absorption et au métabolisme du plant. Au cours de la saison de croissance, une analyse du tissu végétal peut indiquer les niveaux de soufre, de magnésium et de zinc dans le plant au moment de l'échantillonnage.

 

Pour tester les niveaux de soufre, de magnésium et de zinc, on prélève en général un échantillon de feuilles d'épi de maïs à l'apparition des soies, mais les procédures d'analyse peuvent varier selon les laboratoires. On peut analyser des tissus en début de saison, après l'étape des semis, mais avant la floraison mâle.

 

Lorsque les plants qu'on soupçonne carencés en éléments nutritifs sont échantillonnés, il est recommandé de recueillir également un échantillon de plants indemnes à un stade de développement équivalent. Les résultats des tests en début de saison peuvent servir à déterminer s'il faut appliquer un engrais supplémentaire. Un test du tissu, combiné avec une analyse du sol, peut révéler les raisons d'un niveau élevé ou bas d'éléments nutritifs dans un plant. Une analyse du sol est très utile pour prévoir les besoins en éléments nutritifs pour la saison suivante. En revanche, elle est insuffisante pour obtenir des résultats fiables en ce qui concerne les niveaux de soufre.

 

Les plantes survivent souvent aux symptômes. En effet, le réchauffement du sol favorise l'activité microbienne et la décomposition de la matière organique, ce qui libère des éléments nutritifs supplémentaires. Une croissance en profondeur des racines peut également permettre d'atteindre des nutriments solubles dans l'eau comme le soufre ou l'azote, qui ont pu être lessivés plus profondément dans le sol à cause de l'humidité.

 

Les carences du maïs : en résumé

Un plant de maïs passe de la dépendance énergétique de la graine à l'acquisition énergétique de la photosynthèse pendant l'étape de croissance de V3 à V5. L'aspect esthétique des plants au cours de ces étapes est souvent variable, et peut être influencé par l'environnement. On peut rester en observation pendant les stades végétatifs, puis effectuer une analyse de tissus lors de l'apparition des soies si les symptômes persistent pendant la saison. Corriger le problème en cours de saison peut s'avérer impossible; mais, en préparant le sol pour la saison suivante, on peut inclure des applications d'engrais en fonction des recommandations des analyses du sol, ainsi qu'une réduction ou une prévention du compactage.

 

 

Sources

1 Gower, S. 2006. Fomesafen carryover to corn. Michigan State University. Field Crop Advisory Team Alert.

2 Fernandez, F. 2009. Identifying nutrient deficiencies in corn. University of Illinois. The Bulletin No. 13 Article 6.

3 Stevens, G. Integrated pest management: Crop nutrient deficiencies and toxicities. University of Missouri-Columbia. IPM1016.

4 Thom, W. O. et. al. 2000. Sampling for corn plant tissue analysis. Iowa State University Extension. NCH-15.

 

Autres sources utilisées

Rehm, G. 2004. Striped corn: causes and corrections. University of Minnesota. Minnesota Crop News June 17, 2004.

Rehm, G. and M. Schmitt. 1989. Sulfur for Minnesota soils (FO-00794-GO). University of Minnesota.

Rehm, G., C. Rosen, and M. Schmitt. 2002. Magnesium for crop production in Minnesota (FO-00725-GO). University of Minnesota.

Rehm, G. and M. Schmitt. 2002. Zinc for crop production (FO-00720-GO). University of Minnesota.

Thom, W.O., J.R. Brown, and C.O. Plank. 2000. Sampling for corn plant tissue analysis. National Corn Handbook (NCH-15).