Date de récolte

5 sept. 2016

GAEC DE SAINT ELOI

 

Carte d’identité

 

  • GAEC de Saint Eloi– à Plaine-Haute dans les Côtes-d’Armor
  • 2 exploitations, 2 associés
  • 70 vaches laitières à 9000kg/VL
  • Production laitière : 628 000 litres
  • 30ha de maïs ensilage ( CUMA)
  • 20ha de prairie (dont 14ha pour affouragement en vert)
  • Robot de traite installé depuis 2012 

 

 

Objectifs

 

Cette ferme pilote, issue du regroupement de 2 exploitations distantes de quelques kilomètres, a vu le jour suite au constat que l’un des objectifs principaux des éleveurs aujourd’hui est la réduction des coûts alimentaires. L’équilibre entre maïs et affouragement en vert permet de répondre à cet objectif d’économie en diminuant les coûts de la complémentation. Mais pour cela, encore faut-il que la ration ait un haut niveau énergétique.

 

Les éleveurs, pour optimiser leurs rations, sèment des fourrages riches en protéines et arrivent à obtenir des taux de matière sèche plutôt élevés. Ils cherchent désormais un moyen d’optimiser le potentiel énergétique de leur production en jouant sur l’implantation du maïs et la date de récolte.

 

DEKALB s’est proposé de les accompagner afin de :

 

  • Améliorer la connaissance de la valorisation laitière des maïs en fonction du taux de matière sèche.
  • Améliorer la connaissance de la valorisation laitière des maïs en fonction du comportement des variétés en fin de cycle.
  • Améliorer la connaissance générale de chaque variété de maïs.

 

 

Moyens

 

Afin d’atteindre les objectifs fixés, nous avons travaillé en partenariat avec GAEC de Saint Eloi, un regroupement de 2 exploitations dans les Côtes d’Armor.

 

Une parcelle de plusieurs hectares a été divisée en deux et implantée à des dates différentes avec des maïs d’indices 230-250. Une date de récolte commune a été choisie pour l’ensemble de la parcelle et la récolte fut placée dans des silos différents, chaque partie ayant des taux de matière sèche différents (31% de MS pour l’un et presque 40% de MS pour l’autre). De la même façon, un troupeau a été séparé en deux et a été nourri avec une partie de la récolte ou l’autre.

 

 

Afin de suivre le niveau d’avancement des maïs, chaque lundi des tests ont été menés sur le niveau de matière sèche de la plante entière et sur l’évolution de la part d’amidon. Les dates de récolte ont été choisies en fonction de ces mesures.

 

 

Futur

 

En 2016-2017, cet essai sera reconduit dans la même ferme afin d’affiner les premiers résultats acquis. 

 

Pour plus d’informations sur ce projet, n’hésitez pas à contacter votre Expert DEKALB.