Méthanisation

6 sept. 2016

SAS METHA DE LA ROTTE

 

Carte d’identité

 

  • SAS Métha de la Rotte – à Arraincourt en Moselle
  • 120 vaches laitières de race Prim’ Holstein
  • Production laitière : 1,2 millions de litres
  • 120 ha de maïs fourrage, dont 40 ha pour les vaches
  • Maïs ensilage toute l’année
  • Puissance de l’unité de méthanisation : 776 kWe

 

 

Objectifs

Cette ferme pilote a vu le jour suite au projet de construction d’une unité de méthanisation sur le site d’Arraincourt. Les éleveurs avaient déjà réalisé le nécessaire auprès des administrations pour concrétiser leur projet. Cependant, ils cherchaient un moyen d’optimiser leur futur potentiel de production ainsi qu’un accompagnement dans la mise en place du projet.

 

Nous avons donc proposé de les accompagner pour :

 

  • Déterminer le potentiel de production de biogaz de différentes variétés de maïs et sorghos
  • Evaluer l’évolution de la production de biogaz lors de la conservation
  • Suivre le lancement du méthaniseur pour identifier les effets des différents intrants de la ration sur leur installation   

 

 

Moyens

 

Nous avons réalisé cet accompagnement en partenariat avec LORCA - coopérative dont les éleveurs sont adhérents – ainsi que l’ENSAIA, Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Agroalimentaires.

 

  

 

Suite à la mise en place d’un essai micro-parcelles, les variétés DKC3640, DKC3623 ainsi que d’autres variétés maïs et sorghos ont pu être isolées pour des mesures de BMP (Biochemical Methane Potential) dans les laboratoires de l’ENSAIA.

 

Les variétés DKC3640 et DKC3623 ont été conservées en bocaux, ouverts chaque mois pendant près d’1 an pour obtenir un suivi des valeurs alimentaires et du potentiel méthanogène.

 

 

Du 31 mai (lancement du méthaniseur) et jusqu’à fin août 2016, 1 prélèvement hebdomadaire est réalisé directement sur l’unité pour mesurer le BMP, pH, acides gras volatils et le pouvoir tampon de l’unité.

 

 

Futur

 

En 2016-2017, l’essai sera reconduit sur d’autres variétés de maïs pour mettre en évidence distinctement la part de l’épi et de la plante verte sur le pouvoir méthanogène, afin d’affiner les résultats obtenus.

 

Pour plus d’informations sur ce projet, n’hésitez pas à contacter votre expert DEKALB.