Les sondes capacitives

8 oct. 2014

Les sondes capacitives pour la culture du maïs

 

Sondes capacitives : une lecture directe de l'eau disponible dans le sol 

 

 Tensiomètre éléctronique professionel placé dans une culture

 

 

 

 

 

 

 

 

La gestion de la ressource en eau est un enjeu de taille. Conscients de cet enjeu, les agriculteurs se sont équipés d’outils : tensiomètres électriques, sondes capacitives, OAD Irrinov®, développé par Arvalis-Institut du Végétal.

 

Dans ce contexte, DEKALB© développe toujours plus de partenariats de pilotage de l’irrigation avec les distributeurs et les agriculteurs pour les accompagner avec des solutions plus rentables dans la gestion de l'eau sur les exploitations.

 

 

Fonctionnement des sondes capacitives

 

- Le principe des sondes capacitives est simple : un courant électrique circule dans un tube pour créer un champ électromagnétique.

- Les capteurs contenus dans le tube sont disposés tous les 10 cm.

- Ils mesurent directement et en instantané les millimètres d'eau présents dans le sol à différentes profondeurs.

 

 

Image du fonctionnement d’une sonde capacitive en fonction de la profondeur du sol

 

 

Les sondes capacitives, un outil pour le développement

 

Le service Développement DEKALB utilise les sondes capacitives pour acquérir des données sur la tolérance au stress hydrique de ses maïs. Pour chaque variété, les sondes capacitives sont implantées dans une zone irriguée et dans une zone stressée, afin de pouvoir comparer les deux. Un stress hydrique est provoqué à 3 stades : 10-12 feuilles, floraison et remplissage. L'objectif de ces travaux est de repérer les variétés qui pourraient avoir une "tolérance naturelle" au stress hydrique.

 

 

Les sondes capacitives, un intérêt tangible

 

La sonde capacitive permet de suivre en instantané l'évolution de l'humidité du sol, qui varie en fonction de l'évaporation, des apports d'eau (irrigation ou précipitations) et de la consommation des racines.

 

La mesure se situe directement au niveau des racines : la consommation des plantes en eau est réellement mesurée; les capteurs situés tous les 10 cm permettent de mesurer la dynamique de l'eau dans le sol à différentes profondeurs ; de plus, les mesures sont instantanément disponibles et peuvent être transférées sur PC, pour être exploitées sous Excel ou sous IRRIMAX pour un pilotage de l'irrigation précis.