Technologie de Cartographie des Sols

22 déc. 2017

La technologie de cartographie des sols appliquée à l'agriculture

 

DEKALB ouvre la voie et crée des solutions sur mesure, en lien avec ses principaux hybrides de maïs. La cartographie des sols permet de préciser la variabilité de la structure du sol à l’intérieur de chaque parcelle. Et ainsi moduler la densité de semis par l’utilisation de semoirs de précision.

 

En quoi la cartographie des sols profite-t-elle à l’agriculteur ?

La Cartographie des Sols permet à l’agriculteur de prendre les bonnes decisions dans la gestion de ses cultures et à l’intérieur de chacune de ses parcelles. Cela inclue la modulation de la densité ou de la fertilisation selon les paramètres du sol, ou le calcul de de l’équilibre hydrologique du sol pour prévoir les besoins en irrigation. En conclusion, la connaissance de la cartographie des sols est un prérequis pour pratiquer une « agriculture de précision ».

 

La modulation de la densité lors du semis de maïs est une technologie innovante qui permet aux agriculteurs d’optimiser le nombre de plantes par m² selon les caractéristiques du sol. Ainsi lorsque le potentiel de rendement du sol est élevé, la densité de semis peut être augmentée, chaque graine atteindra son potentiel optimum. Mais là où le rendement est limité, la cartographie des sols permet aux agriculteurs de baisser la densité de semis pour obtenir une meilleure rentabilité (en réduisant la compétition entre les plantes et en réduisant le poste semences). Grâce à l’agriculture de précision, les agriculteurs pourront optimiser chaque m² de leurs parcelles.

 

Cartographie des Sols en agricultureL’expérience des dernières années a montré qu’il ne fallait pas se baser uniquement sur la texture du sol pour définir les bonnes pratiques de semis. Le sol est un environnement complexe composé de nombreux paramètres qui peuvent chacun affecter le developpement de la culture. Par exemple, un sol léger ou sableux se travaille généralement mieux et il est mieux drainé, mais il peut s’éroder facilement avec les intempéries et perdre très rapidement de la matière organique. Un sol lourd ou argileux possède en général un potentiel de rendement plus important de part sa teneur en nutriments plus élevée, mais ce type de sol va plus être sujet aux problèmes de tassement ou à des difficultés de drainage. La méthode de cartographie des sols combine les données géophysiques avec la connaissance des sols. Cela commence par l’évalutation de zones de sol homogènes par la cartographie de résistivité electrique. L’interprétation et la corrélation de ces données géo-référencées avec les principales caractéristiques de sol comme la texture, la matière organique, la porosité, l’humidité et la compaction, ainsi que le carottage du sol, constituent la base de cette technologie. Celle-ci fournit des cartes de sol détaillées et précises, et assure l’identification de différentes zones de sol dans chaque parcelle, ce qui permet à DEKALB de recommander à l’agriculteur les meilleurs conseils en termes d’agronomie et de choix des hybrides.

 

Quel avenir pour la cartographie des sols en agriculture ?

Un usage plus fréquent de la cartographie des sols et de la délimitation satellitaire des parcelles permettront à l’avenir de faire progresser la culture du maïs, et de capitaliser sur les investissements en matériel agricole assisté par GPS. La cartographie des sols deviendra vraisemblablement un processus agricole important et fera partie des « bonnes pratiques agricoles », en particulier dans les régions où les restrictions et la législation sur les intrants (irrigation et utilisation de l’eau par exemple) vont se généraliser.